Le rôle des "expats" dans les processus de (re)composition de la ville - Territorialisation et modes d’appropriation des espaces urbains bruxellois

Statut de la recherche : recherche doctorale en cours

- Recherche doctorale sous la direction de Françoise Noël
- Doctorante : Julie Cailliez
- Faculté des sciences sociales et politiques, ULB

- Ce travail de thèse porte sur les modes de territorialisation ainsi que sur les modes d’investissement et d’appropriation des espaces urbains par des étrangers aisés et qualifiés résidant à Bruxelles pour des durées variables (des fonctionnaires internationaux, des diplomates, des cadres supérieurs expatriés, etc.). L’objectif est de mettre en évidence les processus par lesquels la population ’’expat’’ de la capitale contribue, par ses pratiques et ses usages de la ville, à transformer et à façonner l’espace urbain bruxellois.