Measuring Invisibility Brussel (MEASINB)

(2018-2020)
Promoteur Metices : Pierre Lannoy
Chercheur : Jacques Moriau
Recherche en collaboration avec le CREAT-UCL (promoteur : Yves Hanin) et le DEMO-UCL (promoteur : Thierry Eggericks)
Commanditaire : INNOVIRIS BRUSSELS (Anticipate)


•Actualités du projet•

Octobre 2019, dans JSSJ (Justice spatiale/Spatial justice), n°13

La problématique du sans-abrisme à Bruxelles – limite de la gouvernance multiniveau dans l’application du principe de justice spatiale
Alain Malherbe | Jacques Moriau | Elisabetta Rosa| Martin Wagener

- Résumé
Les transformations de l’État belge à travers ses multiples transferts de compétences entre l’État central et les entités fédérées ont eu des conséquences territoriales fondamentales sur la gestion de la question sociale. L’article propose d’étudier la conduite des politiques de lutte contre la pauvreté (LCP) à destination des personnes sans-abri sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale à partir des transformations successives des rapports entre acteurs publics et secteur associatif.
Nous plaçons au coeur de l’analyse la manière dont les transformations spatiales et territoriales ont participé à reconfigurer la gestion de la pauvreté par l’acception du pauvre local et le rejet du pauvre venu d’ailleurs. Pour ce faire, nous nous focalisons sur les jeux de coopération ou d’éviction entre acteurs dans la prise en charge de la très grande précarité urbaine. En croisant les apports de la sociologie et de l’urbanisme, il s’agit à la fois de mieux comprendre les enjeux de gouvernance multi-niveaux dans des espaces métropolitains, et aussi, de mieux saisir et comprendre comment (essayer de) contrer les injustices spatiales.
Mots-clefs : sans-abrisme, justice spatiale, gouvernance multi-niveaux, urbanisme, politique sociale

Homelessness in Brussels – Limits of Multi-Level Governance in the Application of the Principle of Spatial Justice

- Summary
Since 1970, six consecutive reforms of the Belgian state[1] have transferred powers from the federal level to the federated entities (see box). These reforms have given the regions a high degree of autonomy in both local development and social policies, particularly with regard to providing support services and primary care. At the same time, however, these regional competences[2] are embedded in a complex arrangement with those exercised by the municipalities or the federal state.

Article en pdf
Article en ligne JSSJ


•Le projet•

- Résumé
L’objectif du projet MEANSIB est de dresser et d’analyser les trajectoires socio-spatiales qui conduisent à l’invisibilisation administrative à travers la disparition des registres. Ce phénomène est à la fois une cause et un révélateur important d’exclusion sociale.
Cette recherche vise à la fois, dans un volet quantitatif, à mettre à jour les profils socio économique des personnes exclues des registres sur base d’une analyse des données du Registre national et à identifier les quartiers plus« favorables » aux disparition sur le territoire de la Région de Bruxelles-capitale et, dans un volet qualitatif, à comprendre les trajectoires menant à la disparition en interrogeant à la fois des individus correspondant aux profils types et les travailleurs sociaux amenés à travailler avec eux (CPAS notamment).

- Summary
The objective of the MEANSIB research project is to draw up and analyze the socio-spatial trajectories that lead to administrative invisibilisation through the disappearance of registers. This phenomenon is both a cause and an important indicator of social exclusion.

This research aims both, in a quatitative part, to update the socio-economic profiles of people excluded from the registers on the basis of an analysis of data from the National Register and to identify neighborhoods that are more "favorable" to disappearance in the territory of the Brussels-Capital Region and, in a qualitative part, to understand the trajectories leading to the disappearance by interviewing both individuals corresponding to the typical profiles and the social workers brought to work with them (CPAS in particular).
Key-words : disappearance-reappearance, socio-spatial trajectory, access to fundamental rights, location of equipment and services, heat zones.

Documents téléchargeables