Précarité hydrique : l’hygiène personnelle hors de/sans/mal « chez soi » (HYPER)

(2018-2020)
Promoteur Metices : Pierre Lannoy
Chercheuse Metices : Valentina Marziali
Recherche en collaboration avec LIEU-MSH-ULB (promoteur : Chloé Deligne et le GAG-ULB (promoteur : Jean-Michel Decroly)
Commanditaire : INNOVIRIS BRUSSELS (Anticipate)


- Résumé
Le projet HYPER a pour objectif de rendre visible et de mieux caractériser le problème de la précarité hydrique à Bruxelles aujourd’hui et d’y proposer des réponses. La précarité hydrique peut être définie comme une situation dans laquelle une personne ou un ménage rencontre des difficultés d’accès à l’eau pour subvenir à ses besoins basiques (alimentation, hygiène corporelle, lavage du linge et toilettes).
Le projet se concentrera sur un aspect de la précarité hydrique : les difficultés d’accès à l’eau d’hygiène et de propreté (corps, vêtements, toilettes). Il développe les questions de recherche suivantes : caractériser les groupes de personnes en situation de précarité hydrique à Bruxelles ; enquêter sur les lieux et les dispositifs qui tentent de répondre à leurs besoins en Région de Bruxelles-Capitale ; décrire et comprendre les pratiques mises en œuvre par ces populations pour assurer hygiène et soin du corps, et sur les obstacles qu’elles rencontrent. Le projet propose également une approche historique de l’accès à l’eau à Bruxelles ainsi que des perspectives comparatives avec d’autres villes européennes.
Mots-clés : Précarité hydrique, populations fragiles, pratiques urbaines, infrastructures sanitaires, politiques publiques.

- Summary
The aim of the HYPER project is to make the problem of water insecurity in Brussels visible and to better characterise it and to propose solutions. Water insecurity can be defined as a situation in which a person or household has difficulty accessing water to meet their basic needs (food, personal hygiene, laundry and toilet).
The project will focus on one aspect of water insecurity : the difficulties of access to water, hygiene and cleanliness (body, clothing, toilets). It develops the following research questions : characterise groups of people dealing with water precariousness in Brussels ; investigate the places and facilities devoted to meet their needs in the Brussels-Capital Region ; describe and understand the practices implemented by these populations to ensure hygiene and body care, and the obstacles they encounter. The project also proposes a historical approach to access to water in Brussels as well as comparative perspectives with other European cities.
Keywords : water insecurity, fragile populations, urban practices, sanitation infrastructures, public policies.