Transformations et Négociations du Travail et de l’Emploi dans les activités postales européennes (NETposte)

NETposte. Transformations and bargaining of work and employment in the European’s postal services
Financement : Commission Européenne, DG Emploi, affaires sociales et inclusion, Dialogue Social
2016-2018


• Les services postaux européens traversent une période d’intenses mutations d’ordre économique, organisationnel et technologique : libéralisation des activités postales, privatisation des opérateurs historiques, déclin du courrier postal et redéploiement vers la distribution de colis, automatisation des centres de tri, …
Le projet sera ciblé sur les activités postales de distribution de courrier et de colis et les travailleurs qui les réalisent (facteur). La première est la principale activité historique, encore relativement protégée de la concurrence mais en déclin. La seconde est une activité à la fois en croissance et nettement plus exposée à la concurrence des opérateurs privés. Ces deux activités renvoient à des métiers, à des conditions de travail et d’emploi et à des profils sociaux de la main-d’œuvre qui sont plus ou moins différenciés selon les pays.
L’objectif du projet n’est pas de viser une comparaison systématique entre les situations des six pays envisagés, mais d’y repérer des pratiques et expériences syndicales intéressantes – en matière de conflits et de négociations sur les dynamiques du travail et de l’emploi – afin de les faire circuler au sein du syndicalisme européen dans le secteur des activités postales.

• European postal services are going through a period of intense economical, organizational and technological mutations : liberalization of postal activities, privatization of historical operators, decline of postal mail and redeployment of workers to parcel distribution, automatization of sorting centers. The project will focus on postal business mail and parcel delivery and the workers who carry out these tasks (postmen). The first task is the historical one, still relatively protected from competition but declining. The second is an activity which is both growing and significantly more exposed to competition from private operators. Both activities refer to professions, conditions of work and employment and social profiles of the workforce that are more or less differentiated by country. This research project, conducted in five EU countries (Belgium, France, Spain, United Kingdom, Bulgaria) aims to identify and characterize interesting trade union practices and experiences, regarding conflicts and negotiations on the dynamics of work and employment, in order to disseminate them within European trade unionism in the sector of postal activities.

Consortium de recherche :
- Université Libre de Bruxelles (Centre Metices) - Esteban MARTINEZ GARCIA (coordination scientifique de la recherche)
- Université de Mons (Service de psychologie du travail (BE) - Jean VANDEWATTYNE
- CNRS, Laboratoire d’Economie et de sociologie du travail (FR) - Paul BOUFFARTIGUE
- London Metropolitan University, Faculty of social sciences and Humanity (UK) - Sylvie CONTREPOIS
- Universidad de Cadiz, Grupo de investigacion Trabajo, Politica y Género (SP) - Sofia PEREZ GOMEZ de GUZMAN
- TUFC, Trade Union Federation of Communications (BG) - Georgi BOLCHEV

Organisations associées :
- UNI-Europa Poste & Logistique
- FGTB, CSC (BE)
- CGT, SUD, FO (FR)
- UNITE (UK)
- CC.OO (ES)


site sur le projet en cours de construction