Revendiquer le "mariage gay" Belgique, France, Espagne

Revendiquer le

- David Paternotte : Revendiquer le "mariage gay"
Belgique, France, Espagne, Editions de l’Université de Bruxelles, 2011.
- Abstract : Nouvelle étape dans le processus de reconnaissance légale des unions de même sexe, le « mariage gay » est aujourd’hui débattu dans de nombreux pays. Ce livre pionnier se penche sur l’émergence de cette revendication en Belgique, en Espagne et en France, trois Etats où les militants gays et lesbiens exigèrent très tôt le droit de se marier. Il examine les arguments utilisés et retrace le parcours de cette revendication jusqu’à sa reconnaissance par la loi en Belgique (2003), en
Es- pagne (2005) et en France (2008). Il dévoile l’importance des réseaux
d’acteurs et montre, à travers le concept de « triangle de velours »,
comment le parcours d’une revendication est influencé par les formes
d’organisation du mouvement social qui la porte.
S’appuyant sur une comparaison transnationale et sur une étude minutieuse du travail des acteurs, l’auteur explique pourquoi les militants belges, espagnols et français ont commencé à revendiquer le droit au mariage au même moment (1996-1997) et à l’aide des mêmes arguments. A l’inverse de la plupart des travaux sur le sujet, cet ouvrage défend la nécessité de considérer l’Europe comme un espace transnational et insiste sur le rôle des échanges et
influences entre militants de différents pays. Il examine les convergences revendicatives entre les mouvements belge, espagnol et français en mobilisant des travaux sur les mouvements sociaux, les politiques publiques, l’européanisation et les relations internationales. Pour terminer, l’auteur s’interroge sur les conséquences de l’adoption du droit comme principale matrice de revendication, alors que les militants belges, espagnols et français ont très rarement
eu recours aux cours et tribunaux. Plutôt que de considérer l’émergence de la demande du droit au mariage comme la conséquence logique du développement du mouvement homosexuel en Occident, il soutient la thèse d’une rupture avec l’agenda revendicatif plus ancien et s’interroge sur les transformations du militantisme gay et lesbien au cours des vingt dernières années.
- Pour consulter la table des matières et les coordonnées de l’Editeur, cliquez ici

Documents téléchargeables