(Se) gouverner. Entre souci de soi et action publique

(Se) gouverner. Entre souci de soi et action publique

Lebeer Guy et Moriau Jacques (dir.), (Se) gouverner. Entre souci de soi et action publique, Collection Action publique, Peter Lang, Bruxelles, 2010, 211 pages.


Qu’est-ce que gouverner aujourd’hui ? Les modalités de gestion de la population apparaissent de plus en plus complexes. De façon inédite, l’exercice du pouvoir passe de nos jours par des dispositifs qui articulent très finement technologies de contrôle et processus de constitution du sujet. Ce n’est plus tant par le recours à la contrainte ou à la discipline que se gouvernent les individus que par l’examen de soi et l’auto-surveillance. Les sujets que nous sommes se constituent au gré des injonctions qui leur sont adressées à devenir tels, dans le commerce permanent avec les dispositifs qui organisent nos vies. S’appuyant sur l’oeuvre de Foucault, ce livre interroge la « gouvernementalité » contemporaine dans ses déclinaisons concrètes. Ce modèle d’analyse est ici mis à l’épreuve de multiples domaines de pratiques, de la médecine au droit en passant par le travail social, l’urbanisme et les nouvelles technologies.
Où est la place de l’État dans l’ordre néolibéral du monde ? N’y a-t-il pas quelque réduction aveuglante à le considérer comme se retirant du paysage ? Face à la dispersion des rapports de pouvoir, est-il possible de déceler comme un enjeu organisateur ? Et comment penser la résistance dans ce cadre ? Autant de questions auxquelles les textes réunis ici tentent d’apporter une réponse empirique.


Contenu :

- Jacques Moriau/Guy Lebeer « Les usages contemporains de la gouvernementalité »
- Didier Fassin « Comment le politique vient au corps. Réflexions d’après Foucault »
- Nicolas Dodier « Contribution à une histoire politique de l’autorité médicale »
- Christophe Dejours « Médicalisation de la souffrance ou pathologie de la désolation ? »
- Christine Schaut : Les disputes locales et leur traitement politique : vers l’invisibilisation des corps »
- Max Rousseau « La ville comme machine à mobilité. Capitalisme, urbanisme et gouvernement des corps »
- Dan Kaminski « La santé de la pénalité ou le management médico-psychologique des justiciables »
- Pierre Lannoy « Le deuxième corps du soi. Le ‘tuning’ automobile et le gouvernement des passions »
- Danièle Peto « La relation amoureuse d’après la révolution sexuelle, oscillations entre tradition et modernité ? »
- Antoinette Rouvroy/Thomas Berns « Détecter et prévenir : de la digitilisation des corps et de la docilité des normes »
- Guy Lebeer/Jacques Moriau « Gouvernementalité et résistance »



Pour commander l’ouvrage rendez-vous sur le site de l’éditeur