Sociologie politique comparée de l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe en Belgique, en France et en Espagne : des spécificités nationales aux convergences transnationales

Thèse doctorale défendue en décembre 2008 - Faculté des sciences sociales et politiques

- doctorat en sciences sociales et politiques
- promoteur : Bérengère Marques-Pereira
- doctorant : David Paternotte

Cette thèse de doctorat étudie les mouvements LGBT en Belgique, en France et en Espagne à travers une double comparaison (entre les cas et à travers le temps) qui intègre également les échanges et influences transnationaux et internationaux. Elle examine l’émergence et le développement de la revendication d’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe dans ces pays, analysant les convergences en termes de contenu des demandes et de timing des mobilisations. Par conséquent, elle porte sur des convergences au niveau des mouvements sociaux, à l’inverse de la majeure partie de la littérature, qui se concentre sur les convergences de politiques publiques. Cette situation impose de construire une grille d’analyse basée sur la littérature sur les mouvements sociaux, les politiques publiques et les relations internationales (influence des normes internationales). Le développement des revendications relatives au droit au mariage a été retracé de manière généalogique depuis la fin des années 1980. La comparaison repose sur la méthode du most different systems design et un travail empirique important combinant analyse documentaire et entretiens a été réalisé. Cette thèse confirme l’importance de l’étude des échanges et des influences internationaux et transnationaux pour comprendre la politique domestique et insiste sur l’influence cruciale du réseautage transnational sur les revendications des mouvements sociaux. Elle révèle aussi quelques cas de diffusion entre mouvements sociaux et montre comment des caractéristiques et des contraintes communes peuvent inciter les mouvements sociaux à formuler des revendications similaires. Par ailleurs, les discours en faveur du droit au mariage ont été analysés avec soin. L’émergence de cette revendication a aussi été mise en perspective sur le plan historique, ce qui implique de réfléchir aux modalités de transformation des mouvements LGBT au cours des trente dernières années. Pour terminer, la notion de citoyenneté sexuelle a été interrogée et la manière dont l’accès à la citoyenneté a été posé a été examinée à partir du concept de resignification proposé par Judith Butler.

Summary
This dissertation looks at LGBT movements in Belgium, France and Spain through a double comparison (between cases and through time), which also takes into account transnational and international exchanges and influences. It investigates the simultaneous emergence and development of same-sex marriage claims in these countries, examining convergences in the content of the claims and the timing of protest. Therefore, it looks at convergences at the level of social movements, unlike most of the literature, which focuses on convergences in public policies. This specific research interests implies building an analytical model based on the literature on social movements, public policies and international relations (influence of international norms). It has also required a genealogical account of the development of same-sex marriage claims in each country from the end of the eighties until now. The comparison is based on the most different systems design method, and an extensive field work combining archives analysis and interviews has been carried out. This dissertation confirms the importance of taking into account international and transnational exchanges and influences to understand domestic politics, and insists on the crucial influence of transnational networking on social movements claims. It also discloses some cases of diffusion between social movements and shows how common characteristics and constraints may induce social movements to make similar but independent decisions. Discourses in favour of same-sex marriage have been carefully analysed, and the emergence of this claim has been put into a historical perspective. This implies a reflection on the transformations of the LGBT movement over the last thirty years. Finally, this dissertation interrogates the notion of sexual citizenship and examines the specific mechanisms through which access to citizenship has been proposed, discussing Judith Butler’s concept of resignification.

voir également : http://theses.ulb.ac.be/ETD-db/collection/available/ULBetd-12112008-220724/