Les disponibilités de temps dans la construction des normes temporelles de travail

Thèse de doctorat défendue en mai 2007 -
Faculté des sciences sociales et politiques

- doctorat en sciences sociales et politiques
- promoteur : Mateo Alaluf
- doctorant : Esteban Martinez-Garcia

Résumé :
Les transformations contemporaines du temps de travail, saisies à travers la codification statistique, la formulation juridique ou des enquêtes empiriques (cadres de la banque, infirmières hospitalières, ouvriers du nettoyage), sont analysées en mobilisant le concept de disponibilités de temps. La coordination de l’activité dans la sphère professionnelle et dans ses relations avec la vie privée repose désormais davantage sur des formes de disponibilité temporelle que sur des cadres temporels formels. Cependant, que la catégorie du temps soit validée comme instrument de mesure du travail ou que le travail échappe à la prescription temporelle, le temps reste une condition de travail à partir de laquelle se marquent les différenciations sociale et sexuelle du salariat.

voir égalementhttp://theses.ulb.ac.be/ETD-db/collection/available/ULBetd-07162007-130329/